• Abdeslam sans avocat. Frank Berton et Sven Mary, les avocats de Salah Abdeslam, ont annoncé qu’ils n’assureraient plus la défense du seul rescapé du commando terroriste du 13 novembre, car celui-ci reste muet et qu’il leur est ainsi « difficile, voire impossible » d’exercer leur métier. Si Salah Abdeslam « ne formule aucun souhait précis, le juge d’instruction me demandera probablement de désigner un avocat commis d’office », a expliqué à Europe 1 le bâtonnier de Paris Frédéric Sicard.

  • L’UDI soutient Juppé. Dans une tribune publiée par Le Monde, le président de l’Union des démocrates et des indépendants Jean-Christophe Lagarde et quelque 600 élus, dont une quarantaine de parlementaires, annoncent qu’ils soutiendront Alain Juppé pour la primaire de la droite. Les militants de la formation centriste avaient décidé en mars de ne pas envoyer de candidat à cette primaire.

  • Bové expulsé du Canada. Le député européen écologiste José Bové a fait savoir ce matin qu’il avait été retenu par les autorités canadiennes à l’aéroport de Montréal et qu’il allait être expulsé dans la journée. Venu pour participer à une conférence sur l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, auquel il s’oppose, l’ancien syndicaliste paysan a déclaré qu’on lui reprochait ses condamnations passées pour avoir fauché des OGM et démonté un McDonald’s.

  • Attentats anti-chiites en Afghanistan. Le groupe État islamique a revendiqué un des deux attentats commis hier dans des mosquées chiites de Kaboul, en Afghanistan. Au moins 17 fidèles célébrant l’Achoura, une importante fête religieuse pour les chiites, ont été tués dans ces attaques, tandis qu’au moins 14 autres sont morts dans l’explosion d’une bombe aujourd’hui dans le nord du pays.