14 octobre 2016

Ça alors

La Marmite, symbole des conséquences du Brexit

La chaîne de supermarchés Tesco et le géant de l’agroalimentaire Unilever se sont publiquement affrontés depuis mercredi au sujet d’un aliment très britannique : la Marmite. Cette pâte à tartiner a été retirée pendant 24 heures du magasin en ligne de Tesco, car celui-ci n’acceptait pas de répercuter la hausse de prix de 10 % réclamée par Unilever. Le fabricant, qui achète en euros et en dollars ses matières premières, souhaitait compenser la chute de la livre sterling depuis la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne. Unilever et Tesco ont annoncé hier soir avoir réglé leur différend et la Marmite a été remise en vente. Unilever a déclaré qu’il se contenterait d’une augmentation progressive des prix. Conséquence de la chute de la livre, la fédération britannique de l’industrie agroalimentaire a prévenu que nombre de ses membres s’apprêtaient à relever leurs prix.