19 octobre 2016

Ça alors

L’Indonésie autorise la castration chimique pour les pédophiles

Pour le président indonésien Joko Widodo, c’est la solution pour « éradiquer la pédophilie », comme il l’a déclaré ce matin sur la BBC. Le parlement a voté la semaine dernière une loi permettant de condamner à la castration chimique les pédophiles reconnus coupables de crimes sexuels sur des mineurs. La procédure consiste à injecter des hormones féminines afin de réduire les pulsions de l’individu. Or, son efficacité n’est pas démontrée. L’effet est réversible dès que le patient cesse de prendre son traitement. La loi indonésienne prévoit également des peines de prison voire la mort en fonction du degré de gravité des actes. La castration chimique est également une sanction possible en Pologne, Corée du Sud, Russie et dans certains États américains. Un délinquant sexuel peut se voir proposer cette solution en France, mais aucun traitement ne pourra être entrepris sans son consentement.