• Manifestations de policiers. Plusieurs milliers de policiers ont manifesté dans une dizaine de villes de France, dont Paris, Nancy, Strasbourg, Nantes, Nice et Marseille, à l’appel du syndicat Unité SGP Police FO. François Hollande a convié leurs représentants à l’Élysée à 18h.

  • Démantèlement de la « jungle ». « C’est vraiment aujourd’hui la fin de la “jungle” », a déclaré la préfète du Pas-de-Calais Fabienne Buccio, qui a précisé que « plus de 5 000 personnes » avaient été prises en charge dans le processus de démantèlement du camp de migrants calaisien lancé lundi. Il n’y restait ce matin qu’un millier de personnes, tandis que les pompiers combattaient plusieurs incendies allumés par d’anciens occupants des lieux, selon la préfecture.

  • Morts en Méditerranée. Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés a annoncé que 3 800 migrants étaient morts en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l’année, « soit le bilan le plus élevé jamais enregistré ». En 2015, alors qu’environ trois fois plus de personnes avaient essayé de rejoindre l’Europe par la mer, ils avaient été 3 771 à périr.

  • Suppression de postes chez Airbus. La branche hélicoptères d’Airbus a annoncé un plan de 582 départs volontaires pour 2017 et 2018. Cette division du groupe aéronautique européen, qui emploie 9 200 personnes à Marignane et en Île-de-France, subit depuis deux ans la baisse des investissements de ses principaux clients, les compagnies pétrolières.