• Brexit et Parlement. La Haute Cour de justice de Londres a jugé que le gouvernement britannique devait obtenir l’aval du Parlement pour déclencher la procédure de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le gouvernement s’est dit « déterminé à respecter le résultat du référendum » et a fait savoir qu’il allait faire appel de cette décision qui pourrait retarder les négociations qu’il souhaitait enclencher avant fin mars.

  • Djihadiste poursuivi. La justice belge a donné son accord de principe pour remettre Mehdi Nemmouche, soupçonné d’avoir tué quatre personnes au Musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014, à la France quand la Belgique « n’en aura plus besoin ». Le djihadiste français pourrait alors être jugé en France où quatre journalistes l’accusent d’avoir été leur geôlier lorsqu’ils étaient otages en Syrie.

  • Petite sœur d’Air France. Le PDG d’Air France-KLM Jean-Marc Janaillac a annoncé que son groupe souhaitait créer une compagnie long-courrier sur les « destinations déficitaires » d’Air France (35 % de ses dessertes). Le groupe, qui refuse le terme de « low cost », parle d’une compagnie aux « coûts inférieurs » chargée de faire « concurrence aux compagnies du Golfe ».

  • Abattoirs. Le Monde a publié des images filmées en mai par l’association de défense des animaux L214 dans le plus grand abattoir municipal de France, à Limoges, qui montrent l’abattage de vaches à la grossesse très avancée. Cette pratique est légale, mais l’association a lancé une pétition pour demander au gouvernement un projet de loi interdisant la mise à mort de vaches dans les trois derniers mois de la gestation.

  • Prix littéraires. Le prix Goncourt a été décerné à Leïla Slimani pour son roman « Chanson douce », édité chez Gallimard. La dramaturge Yasmina Reza a quant à elle décroché le prix Renaudot pour « Babylone », paru chez Flammarion.

  • Primaire à droite. Le deuxième des trois débats prévus entre les sept candidats à la primaire de la droite aura lieu ce soir à partir de 20h30 et sera retransmis sur Dailymotion, RMC, BFMTV et iTélé, qui interrompra temporairement sa grève pour l’occasion. Les thèmes abordés seront le terrorisme, la délinquance, l’éducation, l’Europe et la façon d’exercer le pouvoir.