4 novembre 2016

C'est leur avis

L’Europe doit réagir face à la dérive de la Turquie

Onze députés, dont les deux dirigeants du parti kurde HDP, ont été placés en garde à vue cette nuit en Turquie, trois jours après l’arrestation d’une dizaine de journalistes et collaborateurs du quotidien d’opposition Cumhuriyet. Dans une lettre traduite par le site d’actualité sur le Proche-Orient Kedistan, l’auteur turque Asli Erdogan, incarcérée depuis août, appelle l’Europe à réagir.

« Notre gouvernement actuel veut monopoliser la “vérité” et la “réalité”, et toute opinion un tant soit peu différente de celle du pouvoir est réprimée avec violence : la violence policière, des jours et des nuits de garde à vue (jusqu’à 30 jours). […] L’Europe est actuellement focalisée sur la “crise de réfugiés” et semble ne pas se rendre compte des dangers de la disparition de la démocratie en Turquie. […] L’Europe doit prendre ses responsabilités, en revenant vers les valeurs qu’elle avait définies, après des siècles de sang versé, et qui font que “l’Europe est l’Europe” : la démocratie, les droits humains, la liberté d’opinion et d’expression… » Asli Erdogan