7 novembre 2016

Ça alors

Samsung pressé de recycler ses Galaxy Note 7

Que vont devenir les 4,3 millions de Galaxy Note 7 que Samsung a décidé de rappeler à la suite des incendies de certains modèles ? Le constructeur coréen a assuré jeudi « étudier les options possibles qui peuvent minimiser l’impact environnemental ». Greenpeace avait lancé mardi une pétition pour appeler l’entreprise à recycler ces 730 tonnes de matériel et à se montrer transparente. Les smartphones contiennent des métaux nocifs qui polluent l’environnement lorsque les appareils sont enfouis ou incinérés. Greenpeace demande à Samsung de ne pas jeter ni brûler ses smartphones, tout en réutilisant les matières premières. Et donc d’éviter qu’ils soient, comme c’est souvent le cas pour les déchets électroniques, envoyés en Chine, en Inde ou au Ghana et brûlés dans des décharges à ciel ouvert.