10 novembre 2016

C'est leur avis

Sondages et médias déconnectés

La victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine a été une surprise pour les sondeurs et une grande partie des médias. Le médiateur du New York Times Jim Rutenberg considère que les professionnels de l’opinion étaient déconnectés de la population.

« Le raté de la nuit de mardi a été bien plus qu’un échec des sondages. Ce fut un échec à saisir la colère bouillonnante d’une grande partie de l’électorat américain qui se sent abandonné par une reprise sélective, trahi par des accords commerciaux perçus comme des menaces pour leur travail et dédaigné par l’establishment de Washington, Wall Street et les grands médias. Les journalistes n’ont pas remis en question les résultats des sondages quand ils ont confirmé que Trump ne pourrait jamais réussir son pari. Ils ont dépeint les supporteurs de Trump qui croyaient en lui comme des gens détachés des réalités. Au final, ce sont eux qui l’étaient. » Jim Rutenberg