10 novembre 2016

Ça alors

L’Inde supprime ses plus gros billets du jour au lendemain

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé mardi que les deux plus gros billets de banque du pays, ceux de 500 et 1 000 roupies (un peu moins de 14 euros), n’avaient plus aucune valeur. Une décision à effet immédiat prise pour lutter contre l’économie informelle et les revenus non déclarés. Les Indiens peuvent à partir d’aujourd’hui et jusqu’à la fin de l’année échanger leurs billets devenus inutiles contre de nouvelles coupures de 500 et de 2 000 roupies. Ceux qui tenteront d’échanger de trop nombreux billets s’exposeront à des questions sur leur provenance. Narendra Modi a accusé l’évasion fiscale et la corruption d’être « les principaux obstacles à l’éradication de la pauvreté ». Les transactions non déclarées représentent l’équivalent de 20 % du PIB indien, selon une estimation de la banque d’investissement indienne Ambit.