14 novembre 2016

Ça alors

L’Australie envoie des réfugiés aux États-Unis

Le gouvernement australien a annoncé hier la signature d’un accord avec les États-Unis pour y envoyer des centaines de réfugiés, majoritairement originaires du Moyen-Orient, du Bangladesh et du Sri Lanka. Ce transfert s’inscrit dans le quota que Washington s’engage à accueillir chaque année. L’Australie repousse systématiquement en mer les migrants qui tentent d’accoster ou les envoie dans des camps situés dans d’autres pays (Nauru, Papouasie-Nouvelle-Guinée). Même s’ils obtiennent le statut de réfugié, ils ne sont pas autorisés à s’installer en Australie. Ils ont le choix entre rester dans les camps ou tenter de rejoindre un nouveau pays. Interrogé sur la pérennité de l’accord après l’élection de Donald Trump, le ministre de l’Immigration australien a expliqué négocier « avec un président à la fois ».