18 novembre 2016

Ça alors

La Slovénie constitutionnalise le droit à l’eau

Le Parlement slovène a voté hier l’inscription d’un droit à l’eau potable non privatisée dans sa Constitution. L’ancien pays yougoslave est le premier État européen à adopter une telle mesure. Le Premier ministre de centre gauche Miro Cerar avait appelé les députés à garantir à « l’or liquide du XXIe siècle le plus haut niveau de protection légale ». Le chef du gouvernement avait dit redouter que la qualité de l’eau slovène lui vaille à l’avenir d’être « la cible de pays étrangers et de multinationales ». En France, une proposition de loi sur le droit à l’eau pour tous portée par plusieurs députés de gauche, dont l’ancien ministre de l’Agriculture Jean Glavany, a été votée en juin à l’Assemblée nationale et transmise au Sénat. Elle vise notamment à garantir un accès gratuit à l’eau aux gens du voyage, aux SDF et aux migrants, mais ne s’oppose pas à une gestion privée de cette ressource.