• Trump et l’immigration. Dans une interview à la chaîne de télévision CBS diffusée dimanche, le futur président des États-Unis Donald Trump a déclaré vouloir expulser dès son arrivée à la Maison-Blanche tous les immigrés clandestins coupables d’activités criminelles, soit jusqu’à trois millions de personnes selon lui. « Certaines mesures, comme renverser les décisions du président Obama empêchant l’expulsion de millions de jeunes immigrants, peuvent être prises unilatéralement, explique à la fondation Thomson Reuters le professeur de droit Stephen Yale-Loehr. D’autres, comme la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique, nécessiteront l’aval du Congrès lorsqu’il s’agira de changer la loi ou de dépenser des milliards de dollars. »

  • NDDL. La cour administrative d’appel de Nantes a validé lundi les arrêtés préfectoraux autorisant le démarrage des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes alors que son rapporteur public en avait préconisé l’annulation une semaine plus tôt. « Énorme déception et incroyable surprise, a réagi sur Twitter le candidat écologiste à l’élection présidentielle et opposant à l’aéroport Yannick Jadot. Il est rarissime que le rapporteur public soit ainsi désavoué malgré sa précision. »

  • État d’urgence. François Hollande a annoncé mardi qu’il souhaitait une prolongation de l’état d’urgence jusqu’à l’élection présidentielle. « Je la voterai, bien sûr, mais il ne faut pas être démagogue sur cette affaire, l’état d’urgence n’a qu’un effet limité dans le temps, a réagi sur LCP le député LR Georges Fenech, qui avait présidé la commission d’enquête sur les attentats de 2015. Vivre sous l’état d’urgence depuis un an, ça n’a plus véritablement de sens ni d’utilité. »

  • Fin de grève chez iTélé. Les journalistes de la chaîne d’information en continu iTélé ont mis fin mercredi à une grève qui durait depuis 31 jours pour réclamer le départ de l’animateur Jean-Marc Morandini et une clarification de la ligne éditoriale. « Même si les ministres de la Culture et du Travail se sont saisis du dossier et que le CSA a mis en demeure notre direction deux fois, j’aurais aimé qu’ils manifestent plus d’empressement, a déclaré dans L’Obs Guillaume Auda, journaliste et porte-parole du mouvement. Les questions que nous avons posées étaient légitimes, elles avaient trait à la démocratie, à l’État de droit et à la manière dont doit fonctionner une entreprise de presse. »

  • Plan social chez Volkswagen. Le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé ce matin 30 000 suppressions de postes à travers le monde. Stefan Menzel, journaliste du quotidien économique allemand Handelsblatt, juge que l’entreprise doit devenir « plus petite, plus rapide, plus agile » pour tenir tête à la concurrence et réussir sa réorientation vers la voiture électrique qui « avalera des milliards en investissements ».