19 novembre 2016

Ça veut dire quoi

Collège unique

Parmi les candidats à la primaire de la droite, Jean-François Copé, Bruno Le Maire et Jean-Frédéric Poisson réclament la fin du « collège unique » institué en 1977 par la loi Haby (du nom du ministre de l’Éducation nationale de l’époque). Cohabitaient alors trois filières distinctes : une première menant au lycée, une intermédiaire proposant un « enseignement général court » menant vers un enseignement professionnel et une troisième chargée d’assurer la transition vers la vie active. La loi Haby fusionne ces filières et crée un enseignement unique de la sixième à la troisième. Fondé sur le principe d’égalité des chances, le collège unique est souvent critiqué, notamment par la droite, pour une approche globalisante inadaptée aux besoins spécifiques des élèves, mais n’a jamais été remis en cause. Bruno Le Maire propose aujourd’hui le remplacement du collège unique par un « collège diversifié » où des options de découverte professionnelle seraient proposées dès la sixième.