21 novembre 2016

Ça alors

La Californie, cimetière d’arbres

Le service des forêts des États-Unis (une branche du département de l’Agriculture) a estimé vendredi à 102 millions le nombre d’arbres morts en Californie depuis 2010 du fait de la sécheresse, 62 millions de plus qu’au début de l’année. La Californie est exposée à une sécheresse historique depuis cinq ans. La hausse des températures renforce le besoin en eau des arbres. Leur dégradation les rend plus vulnérables aux scolytes, des coléoptères se nourrissant du bois jeune sous l’écorce. Les arbres morts présentent des risques de chute pour les promeneurs et les automobilistes et favorisent la propagation des feux de forêt. La Californie a été frappée cet été par une série d’incendies provoquant l’évacuation de dizaines de milliers de personnes. Le département de l’Agriculture a déploré dans un communiqué les « ressources limitées » votées par le Congrès (à majorité républicaine) limitant sa capacité d’action.