21 novembre 2016

Ça peut servir

Chiffrer ses e-mails

Le service de courrier électronique chiffré ProtonMail a constaté un doublement du nombre de ses utilisateurs en seulement quelques jours. Il l’attribue à l’arrivée prochaine de Donald Trump à la Maison-Blanche et à un besoin de plus en plus fort de protéger ses communications. Cette plateforme (gratuite jusqu’à 500 Mo de stockage) permet d’envoyer des e-mails chiffrés. Fondée par des ingénieurs américains, mais implantée en Suisse, l’entreprise échappe aux législations américaine et européenne. Pour que le chiffrement fonctionne, votre correspondant devra aussi utiliser une adresse ProtonMail. Si vous n’avez pas envie de le convaincre de s’inscrire, vous pouvez lui envoyer un lien renvoyant vers une interface sécurisée où il pourra accéder à votre message.