22 novembre 2016

Ça alors

Deux maires interdisent une campagne du ministère de la Santé

La ministre de la Santé a annoncé cet après-midi qu’elle saisissait la justice après la décision des maires d’Angers et d’Aulnay-sous-Bois, tous deux élus Les Républicains, d’interdire dans leur ville une campagne d’affichage gouvernementale pour la prévention des maladies sexuellement transmissibles. En cause : des photos représentant des hommes enlacés et des messages appelant les homosexuels à avoir des rapports protégés, notamment pour un « coup d’un soir ». Les deux édiles ont expliqué ne pas vouloir y exposer les enfants. L’afficheur JCDecaux affirme à Brief.me que c’est la première fois qu’une mairie lui demande de retirer une campagne de prévention. En juin 2013, les maires UMP de Saint-Cloud et Versailles avaient interdit l’affiche du film « L’Inconnu du lac », un dessin représentant deux hommes s’embrassant et des silhouettes nues sur une plage.