23 novembre 2016

Ça alors

La Finlande s’excuse d’avoir maltraité des enfants

Le gouvernement finlandais a présenté dimanche des excuses officielles aux victimes de la politique de protection de l’enfance menée dans le pays entre 1937 et 1983. 150 000 mineurs avaient été placés dans des foyers ou des familles d’accueil en raison de leur mauvais comportement ou de la grande pauvreté de leurs parents. En avril, le ministère des Affaires sociales avait publié une étude universitaire dans laquelle 300 anciens pensionnaires déclaraient avoir été maltraités, voire abusés sexuellement. Avant la Finlande, le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni ont présenté des excuses pour le sort infligé pendant des décennies aux enfants des minorités ethniques ou des plus pauvres. En 2014, l’Assemblée nationale a reconnu la « responsabilité morale » de l’État français dans le placement forcé de plus de 1 600 enfants réunionnais en France métropolitaine entre 1963 et 1982.