29 novembre 2016

C’est leur avis

Fillon aura besoin du vote populaire

L’analyse du vote lors du second tour de la primaire de la droite montre une faible participation dans les zones les plus frappées par le chômage et la désindustrialisation. Le journaliste du Monde Matthieu Goar estime que François Fillon ne pourra remporter la présidentielle sans rallier l’électorat populaire.

« Dans l’ensemble, ce scrutin a attiré des urbains, des CSP+ et des retraités. Les catégories populaires s’en sont désintéressées. […] Les programmes des candidats n’ont pas mobilisé les plus modestes qui rejettent pourtant massivement le bilan du quinquennat de François Hollande. Le cocktail de libéralisme et de réduction des finances publiques avec une baisse importante du social n’était pas forcément fait pour les attirer. La droite s’est donc choisie son candidat grâce à sa base électorale la plus classique. Sauf que cela ne suffit pas à gagner une élection présidentielle. » Matthieu Goar