29 novembre 2016

Ça peut servir

Réussir ses excuses

Bien s’excuser demande souvent de calmer ses émotions, par exemple en considérant la perspective de la personne qu’on a froissée, et de prendre sur soi pour admettre son erreur. Andy Molinsky, professeur en comportement organisationnel, a analysé comment des excuses pouvaient être sincères et réparatrices dans un cadre professionnel. Plusieurs conditions doivent être remplies, explique-t-il dans la Harvard Business Review : assumer sa responsabilité et exprimer des regrets, demander pardon et promettre que ça ne se reproduira plus (ou que vous ferez votre possible pour l’empêcher). Ainsi, des « excuses vides » (« Je m’excuse, j’ai dit que je m’excusais ») sont inutiles. Sans l’engagement de changer, vos excuses ne seront pas complètes.