30 novembre 2016

Ça alors

Des végétariens s’en prennent aux billets

Le Royaume-Uni s’est doté en septembre de nouveaux billets de cinq livres à l’effigie de Winston Churchill, fabriqués avec une matière plastique considérée comme plus résistante et moins salissante. Interpellée sur Twitter, la Banque d’Angleterre a reconnu lundi que cette matière contenait des traces de suif. De nombreux végétariens et végétalistes ont aussitôt dénoncé ce recours à la graisse de bœuf ou de mouton. Une pétition en ligne lancée lundi pour demander à la Banque d’Angleterre de cesser d’y incorporer des « produits animaux » recueillait ce soir plus de 100 000 soutiens. L’institution, qui prévoit de convertir tous ses billets à ce nouveau procédé d’ici à 2020, a réagi en précisant que le suif était également largement utilisé « dans la confection de bougies et de savon ».