1er décembre 2016

C'est leur avis

Un prince saoudien veut voir les femmes au volant

En Arabie saoudite, les femmes ne sont pas autorisées à conduire. Le prince Alwaleed bin Talal, dirigeant d’un des principaux fonds d’investissement du pays, membre de la famille royale, mais sans rôle politique officiel, a publié sur son site un article réclamant la levée de cette interdiction.

« L’interdiction de conduire est fondamentalement une infraction aux droits des femmes, d’autant qu’elle perdure alors qu’elles ont gagné leur droit à une éducation et à un emploi salarié. Il s’agit d’une question de droits, mais aussi économique, de développement et de société. […] Plus d’un million de femmes saoudiennes ont besoin d’un moyen de transport sûr pour les emmener au travail chaque matin. […] Elles restent dépendantes de chauffeurs étrangers, une solution coûteuse pour le revenu de leur famille, ou continuent de prendre des taxis, ce qui est aussi coûteux. » Alwaleed bin Talal