1er décembre 2016

Ça alors

Uber vous suit même quand vous ne l’utilisez plus

La société de transport Uber collecte depuis cet été les données de déplacement de ses clients cinq minutes après la fin de leur course. Mais depuis la mise à jour publiée la semaine dernière, elle continue de les géolocaliser même quand l’application ne figure plus en premier plan de son smartphone. Uber justifie ce changement pour s’assurer que les chauffeurs déposent les clients en lieu sûr. En le découvrant, de nombreux utilisateurs ont utilisé les réseaux sociaux pour reprocher à l’entreprise l’absence de choix pour se soustraire à la fonctionnalité. On ne peut la refuser sans désactiver complètement la géolocalisation. Uber fait déjà l’objet aux États-Unis d’une plainte déposée en juin par l’Electronic Privacy Information Center, une ONG de défense des libertés numériques, pour la géolocalisation excessive de ses clients.