1er décembre 2016

Ça peut servir

Les retards de la SNCF indemnisés dès 30 minutes

Vous êtes dans un TGV ou un Intercité, l’arrivée est prévue dans une heure et une annonce vient interrompre votre quiétude : le train sera immobilisé plus de 30 minutes sur la voie à cause de la neige. Vous ne serez donc pas à l’heure pour le repas de Noël. Jusqu’à présent, vous ne pouviez pas réclamer de remboursement pour ce type d’incident n’impliquant pas la responsabilité de la SNCF. Depuis aujourd’hui, la compagnie indemnise les retards à partir de 30 minutes même si les raisons ne lui sont pas imputables (météo, acte de malveillance, etc.). Au minimum, le voyageur bénéficie d’une compensation en bon d’achat de 25 % sur le prix de son billet, à demander dans la rubrique « Garantie ponctualité » du site de la SNCF en remplissant un formulaire en ligne.