5 décembre 2016

C’est leur avis

Les contradictions de la candidature de Valls

Les services du Premier ministre ont fait savoir que Manuel Valls annoncerait sa candidature à la primaire de la gauche ce soir à 18h30 (l’heure à laquelle nous envoyons notre édition quotidienne). L’éditorialiste des Échos Cécile Cornudet a pointé ce matin les contradictions auxquelles sera confronté le chef du gouvernement, qui devrait démissionner.

« Mais que vient-il donc faire dans cette galère ? Manuel Valls, candidat dans quelques heures à la primaire socialiste, lui qui la jugeait dangereuse pour un parti au pouvoir. Manuel Valls, renvoyé au jeu partisan quand d’autres partent seuls (Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon) avec le flambeau “recompositeur” qu’il rêvait de porter. Manuel Valls forcé de jouer la carte d’un parti qu’il voulait débaptiser ; rassembleur d’une gauche qu’il disait irréconciliable ; porteur du bilan d’un président qu’il a poussé vers la sortie ; “loyal” revendiqué que beaucoup voient en Brutus. » Cécile Cornudet