6 décembre 2016

Ça alors

Erdogan en appelle au peuple pour soutenir la monnaie turque

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé vendredi ses concitoyens à échanger leurs devises étrangères contre des livres turques pour redresser le cours de la monnaie nationale. Celle-ci a perdu un cinquième de sa valeur face au dollar depuis le coup d’État manqué du 15 juillet. Elle souffre de la hausse de la devise américaine depuis l’élection de Donald Trump aux États-Unis et des tensions avec l’Europe qui inquiètent les investisseurs. Si Recep Tayyip Erdogan compte sur les avoirs des Turcs, c’est que les devises étrangères représentent plus de 40 % des dépôts bancaires dans le pays, les habitants espérant ainsi se préserver de la volatilité de la livre turque. Plusieurs médias turcs rapportent que certains petits commerces soutiennent l’initiative présidentielle : ils offrent des réductions aux clients prouvant qu’ils ont échangé des dollars contre des livres turques.