7 décembre 2016

C'est leur avis

Derrière les « Football Leaks », l’égoïsme des « hyper-riches »

De nombreuses stars du football, dont le Portugais Cristiano Ronaldo, ont été mises en cause dans les « Football Leaks », la révélation par un collectif de journalistes d’un vaste système d’évasion fiscale. Selon Jérôme Latta, rédacteur en chef des Cahiers du football, cette affaire illustre surtout l’égoïsme des « hyper-riches ».

« Cette affaire ne relève pas spécifiquement du football. Elle illustre la cupidité sans limite des hyper-riches, quels qu’ils soient. Une cupidité qui pousse à accumuler des fortunes impensables – et même indépensables. Cristiano Ronaldo, qui gagne près de 7 000 fois le salaire médian espagnol, pays en grande difficulté économique et sociale, a voulu échapper à un taux d’imposition pourtant privilégié sur les sommes qu’il est accusé d’avoir escamotées. Comme s’il s’agissait de refuser le principe même de l’impôt (ce qui, accessoirement, n’empêche pas de s’acheter une image et une conscience avec des opérations caritatives). » Jérôme Latta