7 décembre 2016

Ça alors

La NSA espionne les téléphones utilisés en avion

Trois ans après les premières révélations d’Edward Snowden sur la NSA, les documents confidentiels obtenus par l’ancien analyste continuent à mettre en lumière les méthodes du renseignement américain. En partenariat avec le site d’information The Intercept, Le Monde a eu accès à l’intégralité du dossier et explique comment la NSA et les services britanniques du GCHQ ont mis au point des programmes d’interception des données des téléphones portables utilisés à bord des avions. Les services secrets ont fait d’Air France une cible particulière. Une centaine de compagnies aériennes permettent de téléphoner en avion et plusieurs d’entre elles commencent à y déployer le Wi-Fi. Les hommes d’affaires en sont souvent les premiers bénéficiaires. Edward Snowden et WikiLeaks ont accusé plusieurs fois le renseignement américain d’espionnage économique.