8 décembre 2016

Ça peut servir

Aérer son logement, même en cas de forte pollution

Entre les produits d’entretien, les matériaux de construction et les acariens, l’air que nous respirons dans notre logement peut s’avérer particulièrement nocif. Il est donc conseillé d’aérer régulièrement. Mais que faire lors d’un pic de pollution extérieure, comme celui qui touche plusieurs régions de France actuellement ? Interrogé par Slate.fr, Stéphane Le Calvé, chercheur au CNRS spécialisé dans la physico-chimie de l’atmosphère, recommande de continuer à ouvrir vos fenêtres, mais de le faire tôt le matin ou tard le soir, lorsque la circulation automobile est réduite.