12 décembre 2016

Ça alors

La DGSI délègue sa surveillance à une entreprise américaine

Depuis le vote en 2015 de la loi sur le renseignement, les services français bénéficient de capacités d’intervention plus larges sur Internet et cherchent des outils capables de traiter des quantités de données gigantesques. Selon Paris Match, la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) a signé fin novembre un contrat avec le spécialiste américain de l’analyse de données Palantir, une entreprise cofondée en 2004 par l’entrepreneur Peter Thiel. L’information, reprise vendredi par l’AFP, n’a pas reçu de confirmation officielle. Palantir a compté parmi ses premiers investisseurs un fonds géré par la CIA. Interrogé en mai par une commission parlementaire, le directeur de la DGSI avait expliqué que les entreprises françaises n’étaient « pas encore capables de répondre » aux nouveaux besoins en matière de surveillance numérique et que le recours à une société étrangère serait « temporaire ».