15 décembre 2016

Ça alors

Un grand marché sud-coréen bannit la vente de viande de chien

Déclarant vouloir contribuer à changer l’image de la Corée du Sud, la municipalité de Seongnam a annoncé mardi avoir passé un accord avec les commerçants du marché de Moran, l’un des plus célèbres du pays, pour ne plus abattre de chiens ni vendre leur viande. Les vendeurs recevront une aide financière pour transformer leur activité. L’Association sud-coréenne pour le bien-être animal regrette toutefois qu’aucune loi n’interdise le commerce de viande de chien. Selon une étude commandée par le Parlement sud-coréen en 2006, deux millions de chiens sont consommés chaque année dans le pays. Cette tradition remonte la guerre de Corée (1950-1953) lors de laquelle une importante famine a touché le pays.