15 décembre 2016

Ça alors

Une opération pour protéger l’information sur le climat face à Donald Trump

Plusieurs spécialistes américains de l’environnement s’inquiètent à l’idée de voir les données publiques de plusieurs administrations fédérales disparaître d’Internet après l’arrivée à la Maison-Blanche de Donald Trump. Le président élu a nié publiquement le réchauffement climatique et nommé plusieurs climatosceptiques dans son cabinet. À l’initiative du météorologue Eric Holthaus, plusieurs espaces de stockage indépendants du gouvernement ont été mis en place depuis dimanche pour dupliquer les données publiques relatives au climat. Le scientifique a lancé sur Twitter un appel aux chercheurs pour qu’ils identifient les informations critiques : plus de 80 bases de données ont été listées et six déjà archivées. L’université de Toronto au Canada organisera samedi un rassemblement d’informaticiens et de scientifiques pour aider à la collecte des informations.