26 décembre 2016

Ça alors

Un satellite chinois pour surveiller les émissions de dioxyde de carbone

La Chine a mis en orbite mercredi un satellite destiné à mesurer les quantités de dioxyde de carbone émises dans l’atmosphère. L’agence officielle Chine nouvelle a précisé que le pays était le troisième au monde après les États-Unis et le Japon à surveiller ainsi les émissions de gaz à effet de serre depuis l’espace. Le satellite permettra de vérifier que les pays signataires de l’accord de Paris sur le climat né de la COP21 tiennent leurs engagements de réduction de leurs émissions de CO2. Les autorités chinoises disposeront désormais de leurs propres données pour prendre des décisions de politique environnementale. Afin de lutter contre les fréquents épisodes de détérioration de la qualité de l’air que connaît le pays, le Parlement chinois a voté hier une loi instaurant à partir de 2018 une taxe sur les industries polluantes.