27 décembre 2016

Ça alors

Déclarer son compte Facebook pour entrer aux États-Unis

Depuis la semaine dernière, les autorités américaines demandent aux voyageurs entrant sur leur territoire d’indiquer le nom qu’ils utilisent sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…). Facultative, la question est réservée aux citoyens de 38 pays exemptés de visa, parmi lesquels la France. Le département américain de l’Intérieur avait affirmé en juin que cette mesure permettrait de repérer des individus suspects grâce à leur comportement sur Internet. L’association regroupant les géants du numérique avait mis en garde contre un « effet négatif sur l’usage des réseaux sociaux, le partage en ligne et, au final, la liberté d’expression ». L’ONG de défense des droits sur Internet Access Now craint pour la protection de la vie privée des voyageurs qui, selon elle, se sentiront obligés de divulguer leurs comptes sur les réseaux sociaux.