29 décembre 2016

Ça alors

Madrid inaugure la circulation alternée

La ville de Madrid a mis en place aujourd’hui pour la première fois en Espagne un dispositif de circulation alternée en fonction des numéros de plaque d’immatriculation pour lutter contre un pic de pollution au dioxyde d’azote favorisé par l’absence de pluie. Respire, une association de lutte pour la qualité de l’air, avait noté en 2014 que la capitale espagnole était l’une des grandes villes d’Europe dépassant le plus fréquemment les seuils d’émissions polluantes définis par l’Union européenne. La première ville du continent à avoir mis en place une circulation alternée est Athènes, au début des années 1980, suivie par plusieurs villes italiennes. Paris a inauguré un système similaire en 1997, mis en place pendant six jours cette année, mais la municipalité a prévu de le remplacer le mois prochain par une autorisation en fonction du niveau de pollution du véhicule.