30 décembre 2016

C’est leur avis

Le conseil d’ami des États-Unis à Israël

David Rothkopf, rédacteur en chef du magazine américain Foreign Policy, estime dans un article traduit et publié par Slate.fr que l’abstention des États-Unis lors du vote le 23 décembre d’une résolution exhortant Israël à cesser toute colonisation en territoire palestinien occupé ne doit pas être considérée comme un geste inamical.

« Avec sa politique de colonisation, le gouvernement israélien se place du mauvais côté de l’histoire, de la justice, de la démographie, du droit et de ses propres intérêts – et de ceux de ses amis et alliés. […] De fait, en tant qu’amis d’Israël, il aurait d’ailleurs fallu que les États-Unis aillent plus loin et soutiennent la résolution, adoptée avec quatorze voix favorables et une seule abstention, celle de Washington. La colonisation est dommageable à Israël et tel est le propre des amis véritables : ils ont le courage de vous dire ce que vous devez entendre, même si vous n’en avez absolument pas envie. » David Rothkopf