2 janvier 2017

Ça alors

La police de Cologne critiquée pour avoir ciblé les Nord-Africains

La police de Cologne a révélé hier lors d’une conférence de presse qu’elle avait contrôlé 650 personnes lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, dont 98 % originaires d’Afrique du Nord. Sur Twitter, les forces de l’ordre avaient annoncé dans la soirée avoir interpellé une centaine de « Nafris » , une expression désignant les Nord-Africains jugée « dénigrante » par la présidente du parti vert allemand Simone Peter. L’élue reproche aux policiers d’avoir procédé à des arrestations au faciès. La police a expliqué avoir employé le maximum de moyens pour éviter les attaques du réveillon 2015 : 1 100 plaintes avaient été déposées, dont près de la moitié pour agression sexuelle. 73 personnes avaient été mises en examen, dont 30 Marocains et 27 Algériens, selon le procureur général de Cologne. Cette année, les forces de l’ordre affirment avoir dénombré pour l’instant 10 agressions sexuelles.