3 janvier 2017

Ça alors

Des dossiers d’assurance traités par une intelligence artificielle

La compagnie d’assurance japonaise Fukoku Mutual Life a annoncé fin décembre l’introduction ce mois-ci d’un système d’intelligence artificielle conçu par IBM pour traiter les dossiers médicaux de ses clients. Un superviseur humain vérifiera le montant du paiement avant de l’approuver. La compagnie précise que cette technologie permettra de remplacer 34 employés. Aux États-Unis, un rapport publié le 20 décembre par la Maison-Blanche souligne les menaces que l’avancée de l’intelligence artificielle fait peser sur de nombreux emplois. Barack Obama avait estimé en novembre dans le magazine Wired que « les gens très qualifiés s’en sortent très bien dans ce cadre », mais que « ceux qui le sont moins, qui touchent un salaire faible, deviennent de plus en plus inutiles ».