4 janvier 2017

Ça alors

Israël divisé par le procès d’un de ses soldats

Le tribunal militaire de Jaffa en Israël a jugé ce matin un soldat franco-israélien coupable d’homicide pour avoir tué un Palestinien qui avait attaqué plusieurs militaires en mars à Hébron (Cisjordanie). Elor Azaria, dont la peine sera fixée ultérieurement, avait abattu l’assaillant qui était déjà neutralisé et « ne présentait pas de menace », selon la juge. L’accusé s’était justifié en évoquant la possibilité que l’agresseur ait porté une ceinture d’explosifs. Le procès a divisé les Israéliens. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou avait appelé la famille du soldat pour la soutenir alors que le chef d’état-major Gadi Eizenkot avait dénoncé un non-respect des règles militaires. Plusieurs membres du gouvernement ont demandé que le soldat soit gracié, mais le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a appelé les Israéliens à accepter un verdict qu’il estime lui-même « difficile ».