5 janvier 2017

Ça alors

Sous un pseudonyme, AlphaGo écrase les meilleurs joueurs de go

L’équipe de DeepMind, la filiale de Google dédiée à l’intelligence artificielle a révélé hier qu’elle avait inscrit son programme AlphaGo sur deux plateformes de jeu de go en ligne, où il a battu les meilleurs joueurs mondiaux. Sous les pseudonymes « Master » et « Magister », l’intelligence artificielle a remporté 60 victoires pour zéro défaite et un match nul, décrété parce que le joueur adverse s’était déconnecté en cours de partie. Alors que le jeu de go a longtemps été considéré comme trop complexe pour qu’une machine puisse y battre l’homme, AlphaGo avait vaincu en mars l’un des meilleurs joueurs mondiaux, le Sud-Coréen Lee Sedol, par quatre manches à une. L’actuel numéro un mondial, le Chinois Ke Jie, se disait capable de l’emporter, mais il a perdu trois fois en ligne contre « Master » avant d’apprendre qui était son mystérieux adversaire.