6 janvier 2017

Ça alors

La « pause » du réchauffement climatique n’en était pas une

Des chercheurs américains de l’université de Californie ont publié mercredi une étude démontrant qu’il n’y a pas eu de « pause dans le réchauffement climatique » entre 1998 et 2012, contrairement à ce qu’affirment de nombreux climatosceptiques. Leur étude confirme les travaux de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) publiés en juin 2015. Les scientifiques y montraient que la « pause » supposée provenait surtout d’un changement de méthode dans les relevés des températures à la surface de l’eau. Plusieurs parlementaires républicains avaient accusé cette agence fédérale de manipulation de données. En s’appuyant sur des données satellites, l’étude de l’université de Californie réaffirme que le réchauffement climatique ne s’est pas arrêté en 1998 et que les chercheurs de la NOAA n’ont pas commis de faute.