6 janvier 2017

Ça alors

Davantage de femmes managers au Japon

Le fabricant japonais de cosmétiques Shiseido a annoncé hier qu’il se fixait pour but de compter 40 % de femmes parmi ses managers d’ici 2020. Le groupe, dont 80 % des employés sont des femmes, a atteint ce mois-ci l’objectif de 30 % qu’il s’était précédemment donné. Le gouvernement japonais a, lui, renoncé il y a un an à parvenir à la même proportion dans le secteur public d’ici trois ans. Il ne vise désormais plus que 7 % de femmes à des postes d’encadrement dans la fonction publique nationale et 15 % dans les collectivités locales. Le Japon figure au 111e rang sur 144 pays dans le classement de l’égalité hommes-femmes établi en 2016 par le Forum économique mondial, une fondation promouvant la coopération entre les secteurs public et privé. En France, les femmes représentent 36 % des cadres selon une étude menée en 2015 par l’Association pour l’emploi des cadres et un peu plus de 20 % des cadres dirigeants, selon l’Insee.