• Affaire de Tarnac. La Cour de cassation a rendu un arrêt dans lequel elle estime que l’affaire de Tarnac ne peut pas être qualifiée d’« acte de terrorisme », contrairement à ce que réclamait le parquet général. La décision de la plus haute juridiction judiciaire française confirme le choix des juges d’instruction qui avaient abandonné cette qualification au cours de leur enquête sur huit activistes soupçonnés du sabotage de voies SNCF dans l’Oise, l’Yonne et la Seine-et-Marne en 2008.

  • Piscine et mixité. Saisie par une famille turco-suisse, la Cour européenne des droits de l’homme a jugé que des parents d’enfants musulmans ne pouvaient exiger que leurs filles soient exemptées de cours de natation mixtes à l’école. La cour a estimé que « l’intérêt des enfants à une scolarisation complète, permettant une intégration sociale réussie » primait sur la volonté des parents.

  • Attentat à Kaboul. Un double attentat commis près du nouveau parlement afghan à Kaboul a fait au moins 30 morts et des dizaines de blessés. Les talibans ont revendiqué cette attaque, menée d’abord par un kamikaze à pied, puis à l’aide d’une voiture piégée.

  • Trump nomme son gendre. Donald Trump a nommé hier soir son gendre Jared Kushner haut conseiller à la Maison-Blanche. Les avocats de cet homme de 36 ans, héritier comme son beau-père d’un empire immobilier, ont précisé au New York Times que la loi antinépotisme américaine ne s’appliquait pas à son cas, car elle concerne les nominations à la tête des agences fédérales et pas à la Maison-Blanche.

  • Plus on est de foot. La Fédération internationale de football (Fifa) a annoncé que le nombre d’équipes nationales participant à la Coupe du monde de football serait porté de 32 à 48 à partir de 2026. La Fifa estime que ce changement permettra d’accroître la présence des pays d’Afrique et d’Asie ainsi que d’augmenter les revenus liés à la compétition.