10 janvier 2017

Ça alors

La parité réclamée au parlement britannique

Au Royaume-Uni, où seuls 30 % des députés sont des femmes, le Comité parlementaire pour les droits des femmes et l’égalité a appelé ce matin les partis politiques du pays à présenter au moins 45 % de candidates sur leurs listes électorales d’ici 2020. Il déplore que le Royaume-Uni ait chuté au 48e rang mondial en matière de représentation des femmes dans l’hémicycle, selon les données collectées par une organisation regroupant les parlements de plus de 170 pays, alors qu’il occupait la 25e place en 1999. Si les partis politiques ne parviennent pas à favoriser eux-mêmes la mixité, le comité demande au gouvernement de légiférer d’ici 2030 et de leur imposer des sanctions financières. La France, où 26 % des députés sont des femmes, a voté depuis 2000 plusieurs lois pour augmenter la proportion de candidates sur les listes électorales.