• Fiat accusé. L’Agence américaine de protection de l’environnement a accusé le constructeur automobile Fiat Chrysler d’avoir truqué les moteurs de 104 000 véhicules diesel aux États-Unis en utilisant un procédé similaire à celui employé par Volkswagen pour passer les tests antipollution. Cette annonce a entraîné une chute de près de 15 % de l’action du groupe à la bourse de Milan.

  • Airbus et l’Iran. Le premier Airbus livré à une compagnie iranienne depuis 23 ans a atterri à Téhéran, a révélé l’Agence France-Presse. La levée partielle des sanctions économiques contre la République islamique en janvier 2016 a permis à Airbus de signer en décembre un contrat pour la vente de 100 appareils.

  • Fraude fiscale. Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé une relaxe générale vis-à-vis du marchand d’art Guy Wildenstein et de ses coaccusés dans une affaire de fraude fiscale et de blanchiment en bande organisée. Le président de la chambre a souligné une « claire intention d’évasion patrimoniale » de la part des prévenus, mais justifié sa décision, bien que « susceptible de heurter le sens commun », par les failles de l’enquête et de la législation sur la lutte contre la fraude fiscale.

  • Temps de parole. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a mis « très fermement » en garde TF1 et M6 pour « des disproportions extrêmement marquées » de temps de parole « se traduisant par une surexposition de l’opposition parlementaire » entre août et décembre. Le déséquilibre s’explique en partie par la couverture de la primaire de la droite organisée en novembre, mais l’autorité de régulation note qu’il a persisté en décembre.

  • Primaire à gauche. Avant le premier tour du scrutin de la primaire à gauche, le 22 janvier, trois débats télévisés sont prévus, dont le premier, organisé par TF1, RTL et L’Obs, se tiendra ce soir à 21h. Les sept candidats débattront autour de trois thèmes : questions économiques et sociales (impôts, croissance, temps de travail, écologie, etc.), terrorisme et sécurité, puis laïcité et immigration.