12 janvier 2017

C’est leur avis

Trump devrait ménager le renseignement américain

Donald Trump a mis en cause hier les services de renseignement américains dans la fuite d’un rapport selon lequel la Russie détiendrait des documents compromettants lui permettant de le manipuler. Richard Wolffe, éditorialiste pour l’édition américaine du quotidien britannique The Guardian, estime que Donald Trump prend un risque élevé en s’opposant à ses propres agents.

« Soupçonnant les récentes révélations sur la Russie d’être l’œuvre des agences de renseignement, Trump continue à mener la guerre à ses propres espions. Il n’a pu offrir aucune preuve d’une telle trahison, mais n’en a pas moins continué à démolir publiquement la CIA. Ce genre de lutte ne finit pas bien pour les présidents en poste, comme Richard Nixon l’avait découvert lors du scandale du Watergate. La principale source de Bob Woodward et Carl Bernstein, connue sous le pseudonyme de “Gorge profonde”, était en fait le directeur adjoint du FBI. » Richard Wolffe