• Attentat en Israël. Un homme a foncé dimanche avec un camion sur un groupe de soldats à Jérusalem, faisant quatre morts. L’attaque a été revendiquée par un groupe palestinien inconnu, mais le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a affirmé que son auteur avait des liens avec le groupe État islamique. « Jamais, jusqu’ici, Daech n’a revendiqué d’attaque sur le territoire israélien. Mais selon les forces de sécurité, le risque est bien réel, rapporte Franck Genauzeau, correspondant de France 2 au Proche-Orient. Ces derniers mois, plusieurs cellules de l’État islamique ont été démantelées par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. »

  • Persécution des Rohingyas. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU a annoncé lundi que 65 000 Rohingyas, une minorité musulmane de Birmanie, avaient fui leur pays pour trouver refuge au Bangladesh depuis le mois d’octobre. La Première ministre bangladaise Sheikh Hasina a demandé mercredi à la Birmanie de « reprendre » ses exilés. « Les gens d’ici n’aiment pas trop les Rohingyas », déclarait la semaine dernière un journaliste bangladais à l’envoyé spécial du Monde, en les accusant d’alimenter les trafics.

  • Rapport gênant pour Trump. Le site américain d’information BuzzFeed a publié mardi un rapport rédigé par un ancien agent de renseignement britannique selon lequel la Russie détiendrait des documents compromettants lui permettant de manipuler Donald Trump. Le président élu des États-Unis, alerté de l’existence de ce document par les services secrets, a vivement démenti. L’auteur du rapport bénéficie d’une bonne réputation, selon plusieurs professionnels du renseignement interrogés par l’AFP.

  • Alerte sur la grippe. La ministre de la Santé Marisol Touraine a demandé mercredi à tous les hôpitaux de « déprogrammer des opérations, des soins médicaux pour libérer des lits » afin de faire face à un afflux de malades de la grippe. Elle a prévenu que le bilan de l’épidémie en cours serait « probablement lourd ». « Notre système de santé est à un seuil de dégradation qui ne lui permet plus de répondre à un événement tout à fait banal qui survient régulièrement », a déclaré sur Franceinfo le porte-parole de l’association des médecins urgentistes de France Christophe Prudhomme.

  • Moteurs truqués. L’Agence américaine de protection de l’environnement a accusé jeudi le constructeur automobile Fiat Chrysler d’avoir truqué les moteurs de 104 000 véhicules diesel aux États-Unis. Hier, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une information judiciaire contre Renault pour tromperie sur les niveaux d’émissions polluantes de ses véhicules diesel. « Il importe de sortir rapidement du tout diesel qui s’avère être une impasse environnementale, économique et technologique et d’accélérer la transition vers des véhicules propres, écrit sur le site d’Alternatives économiques Franck Aggeri, professeur de management à l’École des mines de Paris. Espérons que cette crise soit l’occasion de cette prise de conscience. »