Agent plus du tout secret. Le Guardian a enquêté sur l’agent britannique à l’origine du rapport contenant des mises en cause de Donald Trump particulièrement compromettantes et qui a dû prendre la fuite après la révélation de son identité. Il trace le portrait d’un ancien membre des services secrets loué pour sa compétence et son sérieux. Raison pour laquelle les services américains ont jugé utile de porter le rapport à la connaissance de Barack Obama et de son successeur.