16 janvier 2017

Ça alors

Un projet d’île autonome en Polynésie française

Le gouvernement de la Polynésie française a signé vendredi un accord avec une organisation américaine pour le lancement d’une étude de faisabilité en vue de la construction d’une île artificielle dans ses eaux territoriales. Soutenu par plusieurs personnalités de la Silicon Valley, dont le cofondateur de PayPal Peter Thiel, le Seasteading Institute cherche à y créer une cité flottante pour « tester de nouvelles formes de gouvernement ». Ce projet prévoit que l’île soit autosuffisante grâce aux énergies durables et à l’aquaculture. Il entend surtout bénéficier d’une large indépendance politique et offrir des conditions privilégiées pour l’implantation d’entreprises, un point qui fait craindre aux détracteurs du projet qu’il soit uniquement destiné à de riches entrepreneurs souhaitant échapper aux taxes.