19 janvier 2017

Ça alors

Des robots livreurs

Depuis hier, les habitants d’une banlieue de San Francisco et de la capitale américaine Washington peuvent se faire livrer de la nourriture par un robot. Son créateur, Starship Technologies, une entreprise estonienne lancée par deux cofondateurs de Skype, s’est associé pour tester le service avec deux sociétés de livraison de nourriture et de produits de consommation courants, DoorDash et Postmates. Accompagné d’un humain pendant la période d’expérimentation, le robot prend la forme d’une boîte munie de six roues et se déplace de manière autonome à un peu plus de 6 km/h. Comme les livreurs à vélo, il se rend dans des restaurants pour y récupérer la commande puis l’acheminer au client. DoorDash déclare compter sur les robots pour les livraisons les moins chères, moins rentables pour les coursiers indépendants auxquels il recourt d’habitude.