27 janvier 2017

Ça alors

Avis de recherche pour sauver un oiseau néo-zélandais

Une fondation néo-zélandaise a lancé mercredi un avis de recherche avec une récompense équivalant à 3 400 euros pour le kokako, un oiseau appelé glaucope cendré en français. Cette espèce au plumage gris et aux bajoues orange, présente uniquement dans le sud du pays, avait été classée comme disparue en 2007 par le ministère de la Conservation. Plusieurs signalements, dont l’un validé par des experts en ornithologie, ont conduit à changer son statut en 2013. La fondation espère recueillir des preuves de vie de l’oiseau, notamment des photographies, pour pouvoir le protéger. Une espèce proche, aux bajoues bleues, vivant dans le nord de la Nouvelle-Zélande, a été sauvée de l’extinction grâce à des programmes de lutte contre la prolifération de ses prédateurs : des animaux importés dans l’archipel au XIXe siècle, comme les chats, les rats et les opossums d’Australie.